Quel effet sur l’IMC de l’inscription sur liste d’attente d’une chirurgie bariatrique programmée à court terme sur l’IMC pour un adolescent obèse ?

Fenning U, Brik S, Sela A et al. Weight and Waiting for Adolescent’s Bariatric Surgery: Changes in Weight During Waiting Periods for Bariatric Surgery in Adolescents. Fennig, U et al. Obesity Surgery: The Journal of Metabolic Surgery and Allied Care 2020 : 30 : 2920-6. DOI : 10.1007/s11695-020-04628-8

La chirurgie bariatrique est un traitement efficace de l’obésité morbide chez l’adulte et l’adolescent. Les délais d’attente sont longs compte tenu de la forte demande. Cette étude s’intéresse aux évolutions pondérales au cours de cette période préopératoire chez 51 adolescents obèses. L’évolution de l’IMC naturelle, c’est-à-dire avant la première évaluation pour la chirurgie bariatrique, et au cours de la période d’attente a été comparée.

Dans le premier cas de figure, l’IMC a montré un gain mensuel de +0,3 point, à la différence de ceux inclus dans une démarche de chirurgie bariatrique de -0,06 point d’IMC par mois. La durée d’attente était courte de 5,2 mois en moyenne. Un temps d’attente plus court était associé à une perte pondérale plus intense et durable préopératoire.

Ces résultats incitent les auteurs à vouloir tirer bénéfice de durée préopératoire courte pour les adolescents. Cette tendance n’est pas, celle hors exception, du parcours de soins d’un adolescent obèse en France où les centres spécialisés comptent sur cette période pour évaluer les indications, contre-indication, motivation et préparation à cette chirurgie radicale.