« L’adolescent attend que l’on ouvre la discussion : il faut parler du plaisir, du désir, de l’orgasme, la pornographie, le consentement, etc. »

20es journées SFSA DIU

Le contenu de cet article est réservé aux professionnels de santé.

Pour vous identifier, merci de renseigner votre adresse e-mail.


Pour vous inscrire, merci de remplir le formulaire en cliquant ici.